Tendances



Twitter

musique

DANCEHALL IS THE NEW BLACK

DANCEHALL IS THE NEW BLACK

22 décembre. La bombe a retardement qui nous relie à 2017 est désormais amorcée.
Plusieurs nouveaux artistes se sont dévoilés et le renouveau d'un style musical a fait son entrée.

2016 marque le tournant de ce qu'on peut appeler le "Dancehall 2.0". Habituellement relégué au monde du reggae et des habitués des sounds system, les sonorités caribéennes sont revenus au goût du jour depuis qu'un certain Drake a poussé les morceaux "Work" et "Controlla" aux tops des charts internationaux.
Donc de la Jamaique au Canada (PARTYNEXTDOOR, Drake, Ramriddlz), de la France (Sprinoir et StillFresh avec "Demande moi") à la Belgique (Hamza "Saucegod"), les chanteurs se sont téléphonés et depuis nous accordons nos pas sur un dancehall moins typé, les sons sont une sorte de fusion entre le rnb et l'électro et ce qui reste de ragga c'est le flow du chanteur.

Pour l'amour du Dancehall

Dancehall , littéralement "salle de danse" ou "salle de bal".
La légende musicale voudrait que le dancehall soit un dérivé du reggae et du ska, ses plus grands représentants sont Vybz Kartel, Mavado ou encore Konshens.
Honnêtement, on ne peut pas définir le genre musical, le mcee "toaste", littéralement "fais sauter les mots", (c'est une manière presque rappée de chanter) sur le "riddim" (comprenez l'instru) : une sonorité bancale aux rythmes violents qui fait perdre la tête et donne envie de se casser le dos.

Choisi ta sauce

Le dancehall est au monde du reggae, ce que le hip-hop est à la culture urbaine. Liés mais différents , les deux créneaux font leur bout de chemin ensemble et comme tout style musical, le dancehall comprend ses catégories.

Le "reggae dancehall" est ce qui s'apparente le plus au reggae traditionnel. Peace sont les vibes et le message, les arrangements restent les mêmes (tempo, batteries).

Plus energique, le "ragga dancehall" ou "ragga muffin" vous donnera la liberté d'exercer vos steps de dancehall les plus sales.

Enfin, la "soca dancehall" , dérivé accéléré du calypso est plus langoureuse et donne toute les possibilités de danser à deux.


Sexualité, Sensualité, Pouvoir et Femmes

Les clichés dans le dancehall c'est la représentation très sexuelle de la femme, la richesse et la violence. Beaucoup de beefs existent entre les artistes, ce qui entraînent parfois des coups de feu... (Popcaan VS Mavado , Vybz Kartel VS Beenie Man)

Le champ lexical du Dancehall

Bien comprendre un univers, c'est comprendre son langage c'est pourquoi le Baloo Show vous a concocté un lexique du patois jamaicain...
L'entrée est brute en la matière mais l'incontournable reste l'appellation du sexe féminin :pum-pum, punani,pussy, tunti,kitty, cat,...

S'ensuit une liste des mots que vous entendrez les plus souvent.

Gyal: femme
Bwoy: homme
Badman: criminel, gangster
Bumpa, Batty, Backshot: postérieur
Battyman, Chichiman: homosexuel
Dem a: ils sont
Diss: manquer de respect
Flex: décompresser
Gaan: parti (a no gaan she gaan = elle n'est pas partie)
Gaza: mot désignant à l'origine la ville de Portmore d'où vient Vybz Kartel. Ce mot représente aujourd'hui le groupe du chanteur
Gaza mi seh: veut simplement dire, je soutiens Vybz Kartel et le Portmore Empire
Gi mi: donne-moi
Go deh: aller là-bas (no go deh = ne va pas là-bas)
Gwaan: aller (wha a gwaan ? = qu'est-ce qui se passe ?)
Big up yourself : se faire plaisir (vous comprenez maintenant de quoi parlait Roy Woods dans son hit cet été)



Kyaan done: qui ne peut être fini; qui n'a pas de fin (mi lub fi yu kyaan done = mon amour pour toi n'a pas de fin)
Haffi: avoir
Pon : sur (pon mi = sur moi)
Work : faire l'amour
Wanda: errer, se demander, penser
Wah gwaan: utilisé pour saluer
Weh : qui

Enfin, "Bomboklaat" désigne l'expression par excellence pour exprimer la surprise ... c'est aussi un juron.
La liste est exhaustive.

1103 vues /

Facebook Twitter Instagram



Facebook Twitter Instagram Youtube Google

SUIVEZ-NOUS : Facebook Twitter Google Youtube Instagram

Jlart
By JL Art