Qui est CARDI B, strippeuse devenue rappeuse ?

Qui est CARDI B, strippeuse devenue rappeuse ?

De simple objet de désir, elle est devenue l’une des attractions majeures lors des BET awards 2017. Vouée à faire grimper la température de ses clients, Cardi B enflamme désormais ses tracks. Elle a délaissé sa barre grise métallisée pour déverser son flow agressif sur un micro, au studio.

Retour sur le parcours d’une femme qui prend une place importante dans le hip-hop….

Véritable exemple de réussite et de motivation, Cardi B est membre des Bloods depuis ses 16 ans.  Originaire du Bronx ou elle a suivit sa scolarité, elle s’est retrouvée à danser dans les nights clubs pour subvenir à ses besoins afin de fuir son petit ami violent de l’époque. 

« Beaucoup de jeunes filles font cette erreur, s’installer avec leur copains alors qu’elles ne le connaissent pas vraiment. Il a commencé à me tabasser tous les jours… » 

Son succès viral, la jeune dominicaine le doit à ses vidéos sur Instagram. Belcalis Almanzar, de son vrai nom, se dit féministe.  Elle assume sa féminité et sa sexualité, sans complexe, en bonne « Bad Bitch« . La jeune femme a séduit ses fans grâce à ses vidéos ou elle se présentait au naturel – sans make up – ou elle racontait ses anecdotes hilarantes. De strippeuse à célébrité d’internet, la jeune femme deviendra la star de l’émission de télé-réalité « Love And Hip-Hop« . Elle ne fait qu’enchainer les saisons depuis 2011.

Sauvage, vraie, attachante et « ratchet« , sa personnalité séduit a tel point qu’elle compte aujourd’hui 7,6 millions d’abonnés sur Instagram.  Popularité qu’elle doit à une nouvelle corde qu’elle a ajouté à son arc : la musique.  
Cardi B, en passe de devenir la prochaine « Boss Ass Bitches » du Rap Us ?  
Cardi fait son entrée dans la musique en 2016.  Son premier single « Stripper Hoe » annonçait la couleur musicale :Cardi fait du « Female rap« , elle relate son quotidien de strippeuse, explique comment elle fait pour soutirer l’argent à tous ces hommes. Sa première mixtape « Gangsta Bitch Vol 1 » reçut un très bon accueil avec les bangers « Foreva« , « Washpoppin » et « On Fleek« .   
Un vrai tournant s’opère, lorsque la rappeuse dévoile « Gangsta Bitch Vol 2 » en début d’année.  
Elle prend désormais la musique plus au sérieux et offre des collaborations intéressantes, notamment avec le morceau « Back It Up » avec Konshens et Hoodcelebrityy (une pépite dancehall). Ce travail portera ses fruits puisqu’il aboutira par une signature de plusieurs millions de dollars avec Atlantic Records
Aujourd’hui, son nouveau hit « Bodak Yellow » (une boutade pour Kodak Black) approche la barre des 9 millions de vues sur YouTube (8,9 millions pour être exact). La jeune femme a su travailler son image tout en restant fidèle à son personnage et c’est remarquable.  Et en bonne stratège, elle sait faire parler d’elle à bon escient comme avec sa présumée relation avec Offset. Quelle charbonneuse cette Cardi B !!!

Posté le 15/07/17 / 17634 vues / Par Coco