2016 RECAP / AVRIL : QUAND DRAKE ET KANYE MARQUAIENT L’ANNÉE

2016 RECAP / AVRIL : QUAND DRAKE ET KANYE MARQUAIENT L’ANNÉE

Voici venu le troisième épisode de « 2016 Recap », récapitulatif d’une année 2016 productive et riche en surprises et projets musicaux de qualité. Une année 2016 autant quantitative que qualitative.
Le concept de « 2016 Recap » ? Revenir sur les albums ou tapes qui nous ont marqué durant l’année civile. Vous aurez nos coups de cœur et des projets à écouter ou réécouter. Vous pourrez ainsi turn’ up de manière inconsciente et attendre 2017 en toute tranquillité. De rien.

6 God au sommet

Il nous était tout simplement impossible de proposer un bilan de cette année sans mentionner le phénomène incontesté de 2016. Avec son récent titre d’artiste le plus écouté de la plateforme de streaming Spotify, Drake confirme l’incroyable année qu’il vient de vivre. Le 29 avril, le rappeur de 30 ans venait délivrer son projet Views, initialement titré Views from the 6, en référence à sa ville natale, Toronto. Une véritable déclaration d’amour à la métropole qui l’a vu grandir et à ses multiples conquêtes.

Et si quelqu’un tentait de remettre en question l’explosion qu’a provoqué l’album de Drizzy sur la scène hip-hop mondiale, il suffirait de lui rappeler le quadruple disque de platine que celui-ci a obtenu. Et ce n’est pas tout : avec des titres comme Hotline Bling (qui a récemment dépassé le milliard de vues sur Youtube) ou One Dance, Champagne Papi a également atteint le milliard d’écoutes en ligne pour Views. Impressionnant non ?

Saint Pablo

Quelques semaines plus tôt un deuxième artiste majeur de la scène Hip Hop ricaine a marqué de son empreinte l’année numéro 16 du 21e siècle. Celui-ci n’est autre que Kanye West. Son, tant attendu, album The Life of Pablo débarquait le premier jour du mois d’Avril comme l’avènement de ce printemps 2016.

Cela faisait deux ans que Kanye n’avait pas droppé de projet personnel. Son dernier album remontait à 2013 avec Yeezus. Album qui avait reçu nombres d’éloges chez les critiques spécialisées par son innovation musicale et l’audace de Kanye. Des éloges que n’avaient pas forcément partagé le public du rappeur de Chicago. Ye était donc attendu au tournant.

Le fondateur du label GOOD Music répondait présent avec The Life Of Pablo, et proposait pas moins de 19 titres, dont deux collaborations brillamment réussies : la première, No more parties in LA, avec le très populaire Kendrick Lamar et l’autre, Real Friends, avec Ty Dolla $ign. Deux sons autant différents que très bons, l’un reprenant des rythmes rappelant la West Coast et l’univers « Compton », le second apportant une rythmique plus originale dans lequel l’on ressent l’influence de Ty Dolla – chanteur/rappeur américain qui a sorti fin 2015 son album groovy Free TC – car dégageant une atmosphère plus chantante et R’n’B. Ces deux featurings sont l’illustration d’un album éclectique et aboutit autant dans la production que dans la recherche de nouvelles sonorités. En fait, un opus totalement propre à Kanye West.
Épisode précédent / Épisode suivant

Posté le 23/12/16 / 1861 vues / Par Osain Vichi