Isaiah Thomas et Antetokounmpo : les nouveaux hommes forts de l’Est

Isaiah Thomas et Antetokounmpo : les nouveaux hommes forts de l’Est

Nous vous parlions hier de deux des plus grosses pointures de la NBA actuellement, James Harden et Russel Westbrook. Les deux meneurs se démenant pour prendre la relève des Kobe Bryant, Tim Duncan (s’étant retirés), Lebron James et consorts et marquer à tout jamais leur sport. Malgré leur domination flagrante sur toute la ligue, de nouvelles têtes toutes fraîches sortant à peine de la puberté pourraient venir titiller les deux machines à triple-double. Parmi les nombreuses pépites qui éclosent réellement cette saison focalisons-nous sur deux profils atypiques, Isaiah Thomas, meneur de Boston et Giannis Antetokounmpo, joueur polyvalent de Milwaukee.

Comptabilisant seulement 8 années passées dans le grand bain, les deux sportifs ont fini de patauger et enchaînent les longueurs à une vitesse, déjà impressionnante, qui ne cesse de s’amplifier. Que ce soit Thomas ou Antetokounmpo, les deux étoiles montantes nous ont déjà gratifié de performances monstrueuses. Focus sur deux futures stars de la balle orange.

Lil Isaiah Vert

Le meneur et leader offensif des Celtics Boston vient de réaliser deux rencontres qu’il n’est pas prêt d’oublier. Tout d’abord un carnage bien sanglant en plantant 52 points face au Heat de Miami, dont 29 dans le dernier quart-temps tout de même – ouais ouais 29 c’est bien clutch ! – puis une performance toute en maîtrise contre le Jazz de Utah totalisant 15 passes décisives et 29 pions. En à peine deux soirées le lutin vert réalise son record de points et son record de passes. Et lors du démolissage en règle de la franchise floridienne le meneur a également fait tomber plusieurs exploits jusque-là légendaires. Isaiah détrône ainsi Larry Bird et est maintenant détenteur du meilleur quart-temps individuel des Celtics. Et ce n’est pas tout. Avec ses 29 points dans le dernier quart la pile électrique est l’auteure du deuxième meilleur dernier quart-temps de tous les temps derrière l’intouchable Wilt Chamberlain (31 unités pour l’homme aux 100 points). Cette cinquième saison au plus haut niveau sera sûrement la plus prolifique pour le joueur de 27 ans et pourrait lui permettre de passer un cap. Plus que de seulement être le leader de son équipe, devenir une figure incontournable de toute la NBA. Petit par la taille, Isaiah – et son bandeau – est grand, par le talent. Très grand.

Antetokounmpo alias inspecteur Gadget

À seulement 22 ans et effectuant sa troisième année en NBA Giannis est aujourd’hui le joueur le plus polyvalent. Devant les cyborgs Lebron, Westbrook ou Davis ? Et bien oui. Le grec aux membres tentaculaires affiche une ligne de stats inédite et inhumaine : plus de 20 points, 9 rebonds, 5 passes, 1,8 interceptions et 1,8 contres. Personne n’a fait mieux dans l’histoire du basket américaine. Personne. Antetokounmpo est l’homme à tout faire de son équipe. Le couteau suisse salvateur des Bucks. C’est lui, soutenu par son acolyte Jabari Parker, qui permet à Milwaukee de présenter un bilan positif (17 victoires pour 16 défaites). Il a aussi sorti un match de dinosaures pour venir à bout mardi de l’armada du Thunder guidée par leur prophète Russell Westbrook. Le marsupial devant s’incliner face à la jeune équipe coachée par Jason Kidd. Une jeune équipe gagnant en crédibilité et se mettant petit à petit à rêver de playoffs. Un rêve qui pourrait se réaliser si Giannis continue sur ce rythme infernal. Pour y arriver il lui suffira de déployer ses « go-go-gadgeto- capacités » et le tour devrait être joué.

Lebron James règne incontestablement sur la Conférence-Est, mais attention car deux troubles-fêtes pointent le bout de leur nez et sont capables de tout pour redistribuer les cartes. Complètement différents dans leur style de jeu Isaiah Thomas et Giannis Antetokounmpo se rejoignent dans un objectif ultime. Détrôner le King et dompter leur conférence. Et pourquoi pas la NBA toute entière ?

Posté le 4/01/17 / 2353 vues / Par Osain Vichi