Pour assurer sa sécurité contre Suge Knight, Eazy E avait engagé des ex-militaires

  20 mai 2018 à 1:58

  Pluggé par Nassim

Comme on a pu le voir dans de nombreux documentaires ou même dans le film Straight Outta Compton, Suge et Eazy E n’était pas du tout ami, voir il voulait s’entretuer. Dans les années 90 les clashs se réglaient pas sur les réseaux sociaux mais souvent dans la rue et pour cela il fallait être équipé et armé.

Dans une interview de Gary Ballen, le cousin de l’ancien manager de NWA, Jerry Heller, il a indiqué comment Eazy E a dû se protéger du patron de Suge Knight, qui faisait régner la terreur dans le rap à cette époque. Le rappeur défunt a fait appel à Mike Klein et son équipe d’anciens militaires israéliens, Gary Ballen se rappel de la première fois où il l’a vu :

“La première fois que j’ai vu Mike Klein, c’était une photo de lui tenant deux têtes coupées”

Il a raconté aussi les paroles qu’a dites Mike Klein à Suge Knight :

“La première chose que j’ai entendue, c’est qu’il a dit à Suge que s’il reviendrait un jour, qu’il le hacherait et le mettrait dans des bennes à ordures dans toute la ville et la deuxième chose que j’entendrais dire à Suge c’est que s’il revenait au bureau sans y être invité. il partirait dans une boîte”.

 

 

A lire aussi ...