L’Italie n’ira pas au mondial en Russie

L’Italie n’ira pas au mondial en Russie

C’est un véritable tremblement de terre pour la planète foot, la Suède a réussi l’exploit d’éliminer l’Italie en barrage pour la Coupe du Monde en Russie !

La soirée s’annonçait pourtant historique pour la Squadra Azzura, dans un San Siro littéralement en feu et une nation entière derrière ses 23 joueurs pour réussir à renverser la défaite en Suède à l’aller 1-0, pourtant le destin semblait avoir choisi son camps. Les italiens sont tombés face à un véritable mur suédois infranchissable, malgré une possession de plus de 75% rien n’y a fait et c’est un cataclysme pour le foot italien qui vient de se produire. Un match nul 0-0 qui prive l’Italie du mondial pour la première fois depuis 1958 ! Les tentatives azzurri n’ont pourtant pas manqué mais ce brin de chance qui fait la différence entre un exploit et une déroute historique a fui les italiens.

Déjà pointé du doigt depuis de nombreux mois le sélectionneur de la Nazionale, Giampiero Ventura, a présenté sa démission à la suite de cette élimination retentissante. Le nombre de personnes demandant son licenciement n’a cessé de grandir plus les matchs avançaient, son manque de continuité dans le système de jeu (passant d’un 4-2-4 à un 3-5-2 alors que le 4-3-3 semble idéal pour ses joueurs) et l’inexistence de fond de jeu font de lui le sélectionneur le moins aimé de ces dernières décennies. Le constat est encore plus consternant au vue de la performance de l’Italie au dernier Euro en France avec les mêmes joueurs mais un Antonio Conte charismatique et leader, ce qui est inexistant chez Ventura qui n’a pas la carrure pour entrainer une des plus grandes sélections mondiales.

Au-delà de cette simple élimination, le plus triste reste la fin de la carrière internationale du capitaine et monument du football italien ,GianLuigi Buffon, après 175 sélections et 5 phases finales de Coupe du Monde en tant que titulaire dans les cages italiennes. Cette dernière sous la tunique qui lui a permis de remporter le mondial 2006 ne pouvait pas être pire et tout le monde s’accorde à dire qu’il méritait une meilleure fin. Un grand homme en plus d’un grand joueur comme il l’a encore démontré ce soir en applaudissant lors de l’hymne suédois hué par tout le stade ou encore lors de son discours d’adieu, en larme, ou il s’excuse auprès du peuple italien. Sa carrière internationale avait commencé par un barrage de Coupe du Monde contre la Russie, elle se finie par un barrage pour la Russie. Un grand respect et un grand merci pour tout ce qu’il a pu apporté au football italien et mondial !

 

 

Par : val / 14/11/17 / 618 vues